Comment peut-on définir la gynécologie et l’obstétrique ?

Plusieurs disciplines sont répertoriées dans cette catégorie, elles ont par contre un point en commun. Elles s’articulent autour du bien-être de la femme que ce soit pendant la grossesse ou après l’accouchement. Ces professions sont différentes, mais finalement l’objectif s’avère être le même.

Les gynécologues médicaux n’auront pas recours à la chirurgie

Il est déjà important de dissocier deux professions, car, certes, les gynécologues ont la possibilité d’effectuer une opération chirurgicale, mais certains se focalisent sur des actes généraux. Dans ce contexte, nous sommes face à des gynécologues médicaux. C’est pour cette raison que des experts auront tendance à vous orienter vers d’autres collègues pour que votre besoin soit comblé comme il se doit. Il est ensuite nécessaire d’apporter une précision sur ces deux termes, puisque certaines femmes sont parfois perdues à cause des mots techniques.

Tous les traitements liés aux différentes maladies sont répertoriés dans la gynécologie

Lorsque les médecins évoquent la surveillance de la grossesse ou encore l’accouchement, nous sommes dans le cadre de l’obstétrique. A contrario, le secteur de la gynécologie est surtout affilié au diagnostic, aux différents traitements… Ces derniers peuvent être en lien avec les maladies liées au sein et à l’appareil génital, mais il y a aussi le dépistage des cancers qui s’effectue via des frottis ou des mammographies. Dans cette branche, les spécialistes répertorient également la régulation des naissances, la ménopause, la stérilité…

Un obstétricien peut utiliser des écographies pour suivre l’évolution du bébé

Pendant votre grossesse, vous serez donc amené à rencontrer un obstétricien qui prend en charge finalement deux patients à savoir le futur bébé et la maman. Par conséquent, pour que le bien-être de ces individus soit optimisé, il est impératif qu’il utilise plusieurs techniques. Il a à sa disposition les échographies qui lui permettent de déceler d’éventuelles affections du fœtus, il peut aussi avoir recours à la chirurgie. Dans la plupart des cas, il n’évolue pas seul, il est épaulé par une sage-femme qui aura la lourde tâche de vous rassurer notamment lorsque le nourrisson aura décidé de voir le jour.

En ce qui concerne le gynécologue, il s’occupe surtout de la chirurgie et, lorsqu’il multiplie les casquettes en étant également un obstétricien, il aura les capacités nécessaires pour prendre en charge les grossesses pathologiques. Au cours de son parcours, il pourra donc se spécialiser pour l’une des deux branches.